Synthèse du goûter participatif du 23 novembre

Des nouvelles de TEV (calendrier, bulletin d'adhésion), de notre cher manoir, des bateaux club, de BBR, des remorques, etc.
Répondre
François
Membre du Comité Directeur
Messages : 1216
Enregistré le : ven. 17 mai 2013 10:31

Synthèse du goûter participatif du 23 novembre

Message par François » lun. 25 nov. 2019 17:19

Merci à tous de votre présence et de votre participation aux discussions.
Voici en pièce jointe une synthèse de nos discussions. N'hésitez pas à mettre votre grain de sel dans ce fil de discussion.

Il appartiendra au futur comité directeur de "mettre en musique" ces propositions mais cela peut constituer un bon départ.
“Everyone must believe in something. I believe I'll go canoeing.”
Henry David Thoreau

jp.ducouret
Adhérent(e)
Messages : 240
Enregistré le : mar. 21 mai 2013 08:56

Re: Synthèse du goûter participatif du 23 novembre

Message par jp.ducouret » mar. 26 nov. 2019 16:28

Ma réaction sur les points forts de la réunion de samedi 23 nov

-un public actif

-l’intervention explicite d’Annick à propos de l’incident dont elle a été victime le samedi précédent : nous n’éviterons pas d’aborder franchement le problème de la sécurité et de la sureté de l’encadrement en toute circonstance.

-la nouveauté de l’année : les sorties en semaine. Elles tendent à devenir régulières ; ça apporte de la diversité et des opportunités ; inconvénient (de mon point de vue) : ces sorties ne sont pas accessibles à tous ; les scolaires et travailleurs en sont exclus. D'autre part elles « dispersent » l’activité de sorte que peu de gens en profitent réellement.

-l’information interne : les changements sont déjà effectifs concernant le forum. Merci à Samuel et à Marco pour leur réactivité

-accueil des nouveaux adhérents : parler un langage clair et non codé (pagaie verte, bleue, rouge ? ) cl 1, cl 2, cl 3, cl 4 ? Ca veut dire quoi ? J’ai proposé les termes : débutant, débrouillé, confirmé mais dans les messages récents, je vois apparaitre des variantes : chevronné, bien débrouillé, c’est sans doute un peu mieux que débrouillé ( ? ). On connait aussi le faux débutant !

On pourrait aussi tenter d’établir une correspondance entre les « pagaies verte, bleue, rouge » qui caractérisent le niveau technique du kayakiste et les « cl. 1, 2, 3 ou 4 » qui caractérisent la difficulté de la rivière.

-le kayak est un sport technique ; il faut donc insister sur l’apprentissage des techniques de base du kayak avant de se lancer en eaux vives même faciles. Une technique maîtrisée augmente le plaisir de la pratique mais, c’est vrai, cet apprentissage est difficile et prend du temps.

TEV et l’environnement : consensus mou sur l’idée de faire des sorties de proximité pour améliorer notre bilan carbone. » extrait du texte de François.
Il n’y a pas de consensus ni mou ni dur ! les randonnées du Tour de Bretagne sont à 200 km et nous réunissons 4 à 5 participants alors que les sorties plus lointaines rassemblent au moins 2 fois ce chiffre (Corse, Croatie, Ecosse) Je ne pose pas de jugement mais mon choix personnel est de privilégier les ressources proches ; y a pas besoin d’aller au bout du monde pour trouver des randonnées super : la Loire, le Cher, le Marais poitevin et bien entendu les côtes bretonnes et la Dordogne. Concernant l’eau vive, c’est différent : il faut aller là où il y a de beaux rapides, en été faut rouler !

Jean Pierre
pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué :)

Répondre