Comptes-rendus des sorties 2022

Tous les compte-rendus des sorties, les niveaux d'eau requis pour les rivières, à lire et à relire au coin du feu.
pchauvel
Membre du Comité Directeur
Messages : 700
Enregistré le : mar. 21 mai 2013 18:37

Chausey 18 19 mai

Message par pchauvel » ven. 20 mai 2022 19:13

Rdv club 7h50. Le chargement ayant été fait la veille, on est parti avant 8h et sommes à Donville vers 9h30. Le temps de charger et il est 10h15 quand nous mettons le premier homme à l'eau. Comme il y a un peu de houle nous le propulsions à la main . Une grosse vague arrivant avant qu'il n'ait mis sa jupette, il embarque 10 litres d'eau dans le cokpit mais ça passe. Instruits de sa mésaventure nous prenons notre temps et tout se passe bien.
La traversée est agréable et rapide puisque nous nous doublons les huguenants en deux heures en suivant de loin un trois mat qui tire un bord et finit par se poser devant nous dans le sound.
marité.JPG
marité.JPG (289.04 Kio) Vu 229 fois
Nous posons à Ancre pour le pique-nique. Comme les deux maisons sont occupées et que nous ne voulons pas d'histoires avec les proprios de la cabane, nous allons nous poser à l'ouest.
Nous repartons poussés par le jusant et contournons Grande Île par le sud. Nous repérons la plage sous le phare pour un éventuel bivouac et décidons de continuer vers le Nord jusqu'au sémaphore. Nous voyions un zozo arrimé à une vedette et saluons poliment . Oups ! Ce sont les affmars en train de contrôler un plaisancier. Ils répondent à notre bonjour et nous n'insistons pas car le bateau de Michel n'est pas immatriculé....
Nous faisons du rase cailloux jusqu'à la plage du sémaphore, le paysage est devenu lunaire. Superbe ! Michel cherche le passage du Nord Est et croit le trouver. Mais il doit renoncer. A PM+6 coeff 100, il ne reste plus beaucoup d'eau dans l'archipel.
Nous finissons par nous poser et faire un peu de pêche à pieds. Bilan 3 praires, 1 palourdes et 5 coques. Nous mangeons les 3 praires et la palourde.
Nous estimons que les affmars ont fini leur journée et décidons d'aller nous poser sur la plage du phare.
Elle est pentue et le portage se fait facilement. Nous laissons les bateaux à gauche de la plage et allons chercher un resto.
Celui du fort et des îles est une valeur sûre et nous y mangeons très bien. Michel a une touche avec un serveur et le passage à la caisse est carrément torride. Un mot, un regard auraient suffi pour ne pas avoir sa tente à monter mais il ne les prononça pas et l'affaire se dégonfla aussi vite qu'elle était montée.
Au retour, nous hésitons à continuer la promenade mais la proximité de la pleine mer nous incite à la prudence. Bien nous en prend car l'orage qui était prévu finit par nous tomber dessus à l'improviste en plein montage de tente.
Nous nous tassons dans le deux tentes montées en attendant la fin de l'orage en surveillant la pleine mer. Rapidement la menace des eaux s'éloigne, nous montons la dernière tente et dodo !
menacés par les eaux.jpg
menacés par les eaux.jpg (398.88 Kio) Vu 229 fois
La pluie et l'orage nous bercent une partie de la nuit et il faut attendre 8h avant que nous ne puissions sortir de nos tentes .
Pendant que je prépare le petit déjeuner, Michel se prend pour Hulk et arrache son support de trappe arrière en l'ouvrant.
Heureusement, il a du bon Scotch et avec un sac poubelle, réussit une réparation de fortune. Nous embarquons à PM-1 avec un mini portage. Arrêt au château de Louis Renault avant de repartir vers le passage du Nord Est qui est beaucoup plus accessible qu'hier. Nous faisons tranquillement le tour de grande île et rejoignons Ancre pour y pique niquer.
Les courants n'étant favorables que vers 18h nous décidons de partir vers 14h15 d'Ancre et de tenter notre chance en remontant à 100. Un petit vent de travers aide bien le voileux. La traversée se déroule bien jusqu'au moment où nous rencontrons des courants importants qui nous rabattent Sud. les trois derniers km sont un long bac contre le vent et le courant. Au bout de 3 heures nous arrivons sur la plage de Donville. mais nous ne sommes qu'au milieu de nos peines car la plage est beaucoup plus plate que je ne pensais et le portage est long, long, long. Nous l'attaquons tranquillement après une BDE et nous mettons quasiment 1h30 à rejoindre la cale. Le temps de charger et de rentrer il est 21h 15 quand nous quittons le club.
Très belle sortie pleine d'enseignements. Chausey en vives eaux c'est très agréable, Le changement de paysage est phénoménal; on a du temps. Faut juste éviter la galère du portage final en choisissant une PM St Malo vers 18h par exemple ou embarquer du port de Granville qui est équipé en fonction du marnage.

Patrick
les photos de Henri: https://photos.app.goo.gl/LM66z4eGsEDZ1K918

pchauvel
Membre du Comité Directeur
Messages : 700
Enregistré le : mar. 21 mai 2013 18:37

Ouessant 30 31 5 2022

Message par pchauvel » lun. 6 juin 2022 18:59

Sortie Ouessant des 30 et 31 mai 2022.Le compte rendu Jean Pol de KMCE:
Un coup de fil : « Tu veux faire un tour à Ouessant ? ». C'est Hervé mon copain de KMCE qui me fait part de la proposition de Patrick de TEV . Même pas de concertation familiale, c'est oui et le surlendemain nous nous retrouvons sur le quai d'Argenton. Ouessant est dans le couché de soleil, devant un verre, 3 kayakistes causent, cap, météo, Fromveur, quand, survient Bertrand, le quatrième larron, également Teuvien. Le cadre est là, l'équipe aussi, nous sommes comme les maçons, au pied du mur.
Lundi, 8h30, le départ. C'est cocasse, l'île, par sa forme, ressemble à un crabe (ses deux pinces enserrant la baie de Lampaul), et bien, c'est en crabe, dans notre jargon faire un bac, que nous atteignons notre but. Le temps est beau , la mer belle, nous glissons sur l'eau et, 3h15 plus tard, nous doublons la pointe Sud Est de Ouessant. La féerie minérale commence, mais, pas de spot pique-nique en vue. Il nous faut nous résoudre, malgré nos estomacs affamés, à poursuivre notre navigation jusqu'à la plage du Prat dans la baie de Lampaul.
Nous repartons, bien requinqués, pour affronter la partie Nord de l'île. Là, Patrick m'explique que la pointe de Pern au Nord Ouest est parfois, un peu bougeante... j'ai de grosses lacunes en « rivière », aussi je stresse un peu. Finalement, c'est comme il a dit, mais, on est encore en début de marée et la mer est calme, donc, ça le fait sans encombre, mais. pendant ¼ d'heure, j'ai un peu négligé le paysage, pour me concentrer sur mes appuis. Le panorama est superbe, on est sur une autre planète, on a l'impression d'être les premiers, de la roche partout, il fait beau, mais on ne peut s'empêcher de penser que souvent ici, les éléments se déchaînent et, alors là..........
Nous continuons notre route, Bertrand prend plein de photos, les autres restent muets d'admiration, chacun engrange son plein d'images et d'impressions, nos bientôt 7h de navigation ne nous pèsent même plus. Arrive enfin, après le tour de l'île de Keller, notre point d'étape, une site improbable, un endroit de bout du monde, un lieu sauvage comme pas possible. Ultime supplice, un passage sous arche et une navigation souterraine d'une cinquantaine de mètres, avant d'atteindre la cale de Calgrac'h, une cale bien pentue où nous devrons nous mettre à 4 pour porter chaque kayak.
Les bateaux mis en sécurité, nous redevenons terriens. Pour faire simple, après une sympathique discussion avec le pêcheur du coin, nous filons jusqu'au bourg de Lampaul pour faire fructifier l'économie locale, à savoir le pub et la crêperie. Les tentes montées, la séance de TaÏ Chi terminée, c'est, un petit réconfort à la main, que nous guettons le « rayon vert » d'un magnifique couché de soleil.
keller.jpg
keller.jpg (300.72 Kio) Vu 140 fois
Le lendemain, nous avons à nouveau droit au soleil, mais à l'Est ce coup-ci, Bertrand en a profité pour faire un long footing. Nous reprenons notre périple autour de l'île, le courant ne nous est pas favorable et le passage de l'île Cadoran (Nord Est) s'avère un peu délicat, mais le paysage est toujours aussi grandiose. Puis, c'est le port du Stiff, où, un dauphin joueur et peu farouche parachève de manière phénoménale notre circum navigation. C'est dans l'anse Ar C'hromm que nous découvrons une petite grève pour casser la croûte et attendre la renverse de la marée.
Top départ. Malgré force peu de vent, et un début de marée, le Fromveur chahute déjà. En guise d'au revoir, un Fulmar Boréal vient nous saluer et nous repartons pour 12 miles de navigation « en crabe ». La mer est belle, aux coups de pagaie qui se succèdent, Bertrand rajoute des coups de fil à son boulot (il est beau le télé travail!!!!) et, peu à peu, le phare du Four grossit à l'horizon. A mi parcours, les Océanites tempête que nous avons croisés à l'aller, se manifestent à nouveau, nous les laissons à leurs jeux et approchons du but. Perdu dans les cailloux, le port d'Argenton se fait un peu désirer, mais après 3h40 d'efforts nous touchons enfin la cale d'arrivée. Une petite bière, de cordiales salutations, des promesses de futures nav, les bateaux chargés, c'est parti pour un long trajet retour en voiture, les yeux plein d'étoiles et de paysages fabuleux, ivres de nature sauvage et de souvenirs fantastiques.
Merci Patrick pour ta maîtrise, ton expérience et ta bonne humeur partagées, j'espère, qu'avec Bertrand et Hervé nous ne t'avons pas déçu et que tu penseras à nous pour une future balade aussi exceptionnelle. Tout fut parfait, on pourrait dire « sous contrôle » car Dame Nature nous a permis de l'approcher dans sa suprême beauté. Si tel n'avait pas été le cas, on n'ose y penser. Aller à Ouessant, c'est une grande école de modestie, il faut un sage meneur (Patrick ce coup ci), des planètes bien alignées (comme on dit), du grand beau temps, un coeff de marée raisonnable, de la bonne humeur, un groupe homogène et aucun pépin majeur. Après, ce n'est que du bonheur et......il était bien d'y être ces 30 et 31 mai 2022. Après de savants calculs Hervé estime que nous avons parcouru 38 miles nautiques en 2 jours (70 km).

bernadette
Membre du Comité Directeur
Messages : 347
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 21:23

CR Sortie Golfe du morbihan, Ile d'Arz, le samedi 11 Juin 2022

Message par bernadette » dim. 12 juin 2022 22:47

Très belle journée de grand soleil. RV à 8h30 au Club, pour 12 personnes. Chargement de la remorque mer avec 11 bateaux, 1 K2, avec exceptionnellement deux shorelines polyeth chargés sur la barre du haut. C'est pratique car celà évite de prendre une autre remorque.
Départ du club à 9h, arrivée à 10h30 à la cale de Montsarrac où nous retrouvons Didier et Maryse.
Embarquement vers 11h pour l’île d’Arz, il fait très beau et le vent est faible. Cap sur la pointe de Bilhervé. Après 1h15 de navigation tranquille nous débarquons à la cale de Pen Raz sur l'Est de l'Ile d'Arz. Petit bain pour certaines, eau très agréable en température. Pique-nique sur le muret, sous les pins. Promenade dans l’île pour ceux qui veulent. Puis départ pour le tour de l’île d’Arz en passant par le sud de l’île, puis en longeant la côte ouest. La marée est déjà montante, et le vent s’est renforcé, un bon force 3. Arrivés à la pointe Nord de Beluré, nous faisons un cap sur l’entrée de la rivière du Passage. Le vent s’est encore renforcé plutôt du 4, il y a des petites crêtes blanches, il est de ¾ arrière. Le courant et le vent nous aident à progresser mais c’est dur de maintenir un cap. Arrivée à la cale de Montsarrac vers 17h.
Retour à Tizé à 19h, rinçage et rangement. Les troupes sont fatiguées.

Ont participé à la journée : Marie-Hélène, Thérèse-Anne, Thierry, Jean-Pierre, Bernadette (R1), Luc, Claude, Hubert, Marie, Norbert, Pierre, Didier et Maryse.

Bilan, environ 20 km parcourus sur l’eau. Belle journée ensoleillée et ventée dans l’après-midi. Secteur bien adapté pour des débutants ne connaissant pas le milieu marin.

Prix du transport 18€ par personne pour 260 km, recette 216€. Dépenses 144€ de gazoil. Véhicule supplémentaire 72€. Solde zéro. Mais il reste du carburant dans le réservoir.

Les photos de Thierry avec le lien ci dessous.
https://drive.google.com/drive/folders/ ... 6-qHRWIWek

A bientôt sur l'eau
Bernadette

bernadette
Membre du Comité Directeur
Messages : 347
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 21:23

Rennes à la Pagaie, le 18 Juin 2022

Message par bernadette » ven. 24 juin 2022 16:23

La manifestation Rennes à la Pagaie, organisée par le CDCK 35 le 18 Juin dernier s'est bien passée. Le matin 61 personnes présentes pour 65 inscrits, et l'après midi 55 présents sur 66 inscrits. Ce qui fait 116 participants sur la journée. Le parcours : entre la plaine de Baud et les jardins de la Confluence, au bout du mail, possibilité de navette en Bus.
Certains clubs du 35 les plus proches étaient impliqués, ils prêtaient des embarcations ou des cadres sur l'eau ou sur terre : KCR, REN, TEV, CKCIR, CKPB.
TEV était bien représenté, sur l'eau Frecho le matin, Marie toute la journée, Jean-Pierre l'après midi, comme barreuses Louise d'un canot bus et Mélanie du dragon boat du CDCK, à la logistique Marco et Bernadette.
Sur l'eau il y avait deux dragon Boats, un canot bus 12 places, un C8 canoé 8 places, deux pirogues de 5 places, et des petites embarcations : Sit on top 2 places ou une place, des kayaks de mer et canoë open. L'écluse était bien pleine.
Il a fait chaud l'après midi, mais sur l'eau c'était tout à fait supportable, avec un petit vent agréable.
Une journée bien remplie, les personnes du public étaient contentes, même les 5 qui sont tombées à l'eau d'une pirogue.
La communication sur l'évènement était pilotée par des 3 étudiants de l'IUT GEA de Rennes, tutorés par Marco. Ils ont rédigé un dossier de presse, confectionné des affiches et des flyers, pris des contacts avec la presse locale, le Rennais, Ouest France et avec des radios locales "canal B" , Radio France Armorique. Pris contact également avec la STAR pour demande de partenariat sur l'évènement.
Lien pour l'emission du 16 Juin à Canal B. http://canalb.fr/larene/2581

A bientôt sur l'eau
Bernadette

Répondre