Compte-rendus des sorties 2021

Tous les compte-rendus des sorties, les niveaux d'eau requis pour les rivières, à lire et à relire au coin du feu.
pchauvel
Membre du Comité Directeur
Messages : 629
Enregistré le : mar. 21 mai 2013 18:37

Corsica 2021

Message par pchauvel » jeu. 7 oct. 2021 16:28

Ce mardi 21/9 le minibus de ramassage arrive au club à 4h45. Tout est chargé. Nous prenons la route à 5h comme prévu, arrivée prévue pour 17h. Passé Valence, un bruit sourd de roulement nous inquiète, le pneu gauche de la remorque a rendu l'âme. La roue est changée façon formule 1. Nous passons la fin du voyage à téléphoner pour essayer de trouver une roue de secours sur Toulon, sans succès. Nous stressons jusqu'au moment où nous sommes dans le bateau. Nous débarquons de bonne heure à Bastia et prenons notre petit déjeuner dans une boulangerie en compagnie d'artisans du coin.
Arrivée avant midi au camping bien connu des îlots d'or à Porto Vecchio. L'après midi est consacrée à la recherche réussie d'une roue de secours et à la préparation de la rando de 5 nuits qui doit nous mener de Porto Vecchio à Propriano.
Jeudi 23,ever à 6h30, premier coup de pagaie un peu avant 8h30 de la plage du camping. La traversée de la baie est tranquille. Ça se gâte à la pointe de la Chiappa où nous trouvons une belle houle et un vent de 4 bft qui rend le virage un peu compliqué pour certains dont le chargement était un peu déséquilibré.
Le vent et les vagues nous poussent jusqu'au camping abrité où nous nous reposons.
Nous faisons un autre arrêt à la Palombaggia et mangeons avant Santa Giulia. Arrêt Pietra à Santa Giulia.
Nous continuons jusqu'à Porto Novo, lieu prévu de bivouac. La plage principale étant trop exposée au Nordet, nous nous posons dans une crique au Sud. Baignade, repas, montage des tentes à la nuit, observation des étoiles et dodo.
Vendredi 24, lever 6h30, pliage des tentes, petit déj. La météo s'étant sérieusement dégradée nous décidons de suspendre la rando et d'appeler nos randonneuses pour nous récupérer à Santa Giulia où il y a un accès facile.
Tout se déroule comme prévu et nous sommes au camp de base avant midi. L'après midi est consacrée à une rando au castelu Areghu au dessus de Porto Vecchio. La montée est courte mais raide et casse pattes.
Le soir nous nous régalons du cochon corse grillé par Francky le rôtisseur du coin dont nous avions apprécié le poulet auparavant.
Le lendemain, toujours trop venté, nous allons à Rondinara, rando jusqu'à la tour et baignade. Dîner au resto du camping où George nous fait de bonnes pizzas.
Dimanche 26, fenêtre météo, nous partons naviguer à la journée sur Bonifacio. Départ de Piantarella, tour de Cavallo. Nous nous apprêtons à traverser vers les Lavezzi quand nous prenons une bourrasque qui nous dissuade de continuer et nous tirons vers la pointe de Spérone pour longer la côte. Arrivés au Pertusato, nous trouvons l'entrée du trou St Antoine où nous pique niquons sous le regard de randonneurs envieux.
St Antoine Bonifacio.jpg
St Antoine Bonifacio.jpg (508.08 Kio) Vu 154 fois
Nous longeons en rasant les cailloux jusqu'à la grotte St Antoine, le sdragonato et l'anse du Fazzio. Le vent recommençant à souffler nous décidons de rentrer dans le port de Bonifacio et de navetter. C'est l'occasion de boire une Pietra avec les randonneuses qui ont marché entre Piantarella et Bonifacio.
Lundi 27, nous décidons d'aller marcher vers les bergeries de Bitalza avec comme pique nique les saucisses et le veau de Frankie. Frankie, que nous ne manquons pas de saluer du klaxon à chaque passage
Notre projet rando était un peu ambitieux. Nous faisons demi tour à la pause après avoir vu une famille de sangliers.
Mardi 28, nous repartons en rando de l'anse du Fornello, parfumée à la posidonie. Petit arrêt à Roccapina puis à Tizzano où nous troquons notre lyo quotidien contre une assiette de dégustation, langouste, St Pierre et daurade royale.
tizzano.jpg
tizzano.jpg (402.3 Kio) Vu 154 fois
Nous repartons bien lestés et pagayons en rasant les amas de granit travaillés par le vent jusqu'à la Senetosa et nous décidons d'aller jusqu'à la cala Agulia dont l'entrée est bien cachée. Nous y arrivons vers 19h. Baignade, repas, montage du Camp à la nuit. Nous sommes rejoints par deux lyonnais qui arrivent des sanguinaires.
Mercredi 29, nous longeons la côte jusqu'à Campomoro où nous débarquons pour visiter la tour. Le vent s'étant levé avec une bonne houle, nous nous replions au sud de la grande plage de Portigliolo pour pique niquer. Moyennant le café, le resto du coin accepte que nous y stockions nos kayaks le temps de récupérer la remorque. Visite de Sartène à la volée. Dégustation de langues Larzul le soir.
Jeudi 30, démontage du camp en un temps record et nous prenons la route en direction de Porto. Nous avons prévu un arrêt chez Antoine à Tizzano histoire de partager ce bon moment avec nos randonneuses.
La route est encore longue jusqu'à Porto où nous nous posons au camping des oliviers, le municipal ayant fermé le 25.
Au passage, nous nous arrêtons dans les calanches de Piana.
Vendredi 1er nous embarquons dans le port de Porto en direction de Girolata. La punta Scoppa nous semble proche mais les proportions faussent notre perception et le vent d'ouest forcissant nous ralentit. Une pointe en cache une autre, la route vers Girolata nous semble longue. La fin du parcours avec slalom géant dans les blocs de basalte noir est plus ludique.
Arrivés à Girolata, nous négocions à Ecasarelle le planter de tente à 10 euros.
En buvant un verre chez Bob, nous apprenons que tous les restos sont fermés depuis la veille. Heureusement l'épicerie est ouverte et nos cambuses encore bien garnies et nous prenons un repas très agréable sur la terrasse face à la mer.
Le lendemain, samedi 2, premier coup de pagaie 7h45 direction de Scandola. Jusqu'à 11h nous avons la merveille pour nous seuls. Nous voyons des nids de balbuzards pêcheurs. Arrêt pique nique à la marina d'Elbo. Nous pagayons en direction de Galeria avec la perspective d'un gros orage sur la montagne. Luc blessé à la main s'est dévoué pour la redoutable navette.
Dimanche 3, nous plions le camp au sec encore plus vite que la dernière fois et partons en direction de Centuri où nous avons réservé à l'hôtel du moulin afin de visiter le Cap Corse sans monter un troisième camp.
Nous nous promenons sur le port à la recherche d'un resto. C'est le cavallu da mare et son menu à 24 euros qui nous retient. Nous y passons une excellente soirée.
Lundi 4, après un petit déjeuner pantagruélique, nous partons en direction de Barcagio pour une belle balade. Le vent d'est est très fort et il y a un contraste saisissant entre l'est et l'ouest du cap. Dernière baignade et sieste en Corse avant de repartir sur Bastia. L'orage gronde. Nous apprenons que le bateau aura deux heures de retard suite à une grosse tempête, ce qui nous donne l'occasion d'une visite rapide de Bastia.
La traversée sera agitée et longue, le bateau longeant les côtes pour ne pas nous secouer.
Nous débarquons avec 3h30 de retard et nous nous lançons sur la route. Arrivée club à 1h du matin.
Les stats: 3656 km de camion, 180 en kayak et autant à pieds
441 litres de GO, 1 pneu 175/70/13, 45 litres de Patrimonio, 12 de Calvi, 5 de Sartène, 3 poulets, un demi cochon de lait,3 kg de saucisses et de veau, 25 pizzas, 12 kilos de produits corses fromage brocciu, coppa, lonzo, confitures miel, 18 concombres, 86 tomates ..... Le tout pour la modique somme de 850 € par personne dont 215 pour bébert et 100 pour Corsica ferries.
Solde club :1242,53

Patrick

Les photos
Thierry https://drive.google.com/drive/folders/ ... sp=sharing
Luc
Muriel
François

françois
Membre du Comité Directeur
Messages : 1501
Enregistré le : ven. 17 mai 2013 10:31

Rassemblement OC bois Rennes 9 octobre

Message par françois » dim. 10 oct. 2021 18:35

Je savais bien que Thierry allait organiser la conférence embarquée de main de maître comme d'habitude et n'aurait pas besoin de nous. Donc mon cher Claude et moi avons décidé de nous joindre à la traversée de Rennes organisée par Gaël Bleunven du KCR.

Vers 9h45 ce samedi une dizaine de canots, majoritairement en bois, mais il y avait un original en bateau alu et Claude et moi en Royalex, convergèrent vers la plaine de Baud. On retrouva des têtes connues et chenues: Franck et sa dernière création de canot monoplace entoilé, les frères Marais venus de l'Anjou* avec leur canot vintage et notre ami Jean-Pierre de L'OCF ainsi que Marie-Pierre ancienne Tevienne.
Sous la houlette de Gaël on embarqua paresseusement en attendant que le petit moteur Evinrude fixé sur le tableau arrière d'un des canots se décide à marcher.
Vers 11h on atteignit le cabinet vert et l'écluse manœuvrée par Pauline, éclusière de charme, et l'on se dirigea vers le centre ville sous les yeux des badauds esbaudis. On alla pique niquer à la confluence bien envahie par les plantes invasives qui pourrissent la vie des ligneux sur la plaine de Baud et l'on cassa la croûte en papotant. Pinault des Charentes, Carotte cake, Far et autres douceurs circulèrent pour donner du liant à la rencontre.
Puis on remonta vers la croix de la Mission avant d'écluser vers le canal d'Ille et Rance.
On tourna à droite vers le bras naturel de l'Ille et on remonta une rivière nettoyée jusqu'au déversoir provenant du canal puis on fit demi tour pour réécluser au mail et retrouver Pauline au cabinet vert pour une dernière remontée vers la plaine de Baud. Arrivée 17h30.

Au final une grande journée de soleil dans Rennes. Point de kilomètres superflus pour les locaux. Plein d'informations historiques de notre ami Gaël et le plaisir de retrouver des copains et de s'en faire de nouveaux.

J'essaierai l'an prochain de faire que les calendriers de ces deux événements (rassemblement et conférence) ne se télescopent pas.
Pour info les écluses sont accessibles à nos embarcations jusqu'à la fin d'octobre**

*https://voile-canotage-anjou.over-blog.com/

**https://www.canauxdebretagne.org/docs/f ... ir2014.pdf
“Everyone must believe in something. I believe I'll go canoeing.”
Henry David Thoreau

Frécho
Membre du Comité Directeur
Messages : 350
Enregistré le : dim. 29 sept. 2013 22:25

sortie mer 10/09 Cézembre

Message par Frécho » mar. 19 oct. 2021 11:27

bonjour a tous ! nous étions cinq au départ du club ( frecho , patrick , victor emmanuelle , erwwan ) sur les coups de 10h00 en direction de la cale dumet pour aller a cézembre ! arrivé a la cale léger changement de configuration des plots béton sons posé pour réservé le stationnement au locaux mais ca passe pas grand monde surprenant mais ca nous arrange bien ! après être rejoins par marie du club de lancieux nous embarquons sur les coups de 10h30 a l étale ! début de descendante , cependant un vent de force 3 se fait sentir après le grand bé il nous ralentit pas mal sur le cap pour la conché !! petit retard sur l horaire prévu nous arrivons en vu de la conché ou le groupe se scinde en deux ( décision est prise de stopper emmanuel et patrick en attente avec frecho ) les trois courageux fonts le tour de la conché ( marie , victor , erwan ) nous faisons jonction du groupe un peu plus loin de la conché et direction cézembre ca bouge un peu quelques vague de travers mettes un peu a la peine emanuelle et patrick mais nous les suivons de près l approche de cézembre lève un peu mais ca passe !! arrivé sur la plage qui évidement est short break donc débarquement un peu sportif !! manger , ballade sur cézembre et direction le jardin le vent est un peu tombé , puis direction la cale en longeant le chenal ! pas grand monde sur l eau ce qui nous arrange bien !! nous arrivons a la cinquième heures a la cale sur les coups de 16h 15 très bon timing car a 10 min près ca passait pas !! erwan teste sa combinaison sèche en sautant a l eau de la cale !! après avoir recherché une crêperie pour finir en beauté sans succès nous rentrons a renne sur les coups de 18h00 une très belle sortie !!
il est a noter qu' une révisions de la flotte kayak de mer semble nécessaire !!

Répondre